ARTHROSE DU CHEVAL

ARTHROSE DU CHEVAL

- Catégories : Maladie du cheval Rss feed , Pathologies des membres du cheval Rss feed
star
star
star
star
star

L'arthrose chez le cheval

L'arthrose du cheval est très répandue et contrairement aux idées reçues, elle ne touche pas que les vieux chevaux

L'arthrose est une dégénérescence du cartilage des articulations du cheval et cette maladie est évolutive, chronique et irréversible. L'érosion du cartilage entraîne un changement progressif des os et des tissus associés et son altération empêche de jouer son rôle d'amortisseur.

Les chevaux sportifs sont très souvent touchés par l'arthose mais il n'est pas rare de rencontrer des cas d'arthrose chez les chevaux de loisir également.

Photo Helena Lopes

Symptômes de l'arthrose du cheval

Les os s'articulent entre eux grâce au cartilage qui est une couche élastique et solide. Lorsque le cartilage est atteint, les articulations sont en souffrance, les douleurs apparaissent et il devient difficile de bouger. 

Les membres inférieurs sont souvent les plus touchés par l'arthrose car ils supportent en continu le poids du cheval, amortissent les chocs et sont souvent sujets aux traumatismes. Toutefois, potentiellement toutes les articulations soumises à des exercices répétés sont sujettes à l'arthrose comme le Le dos.

Les articulations les plus concernées par l’arthrose chez le cheval sont : 

  • le jarret
  • le boulet
  • le genou
  • le pied

Le cheval va présenter une raideur et une boiterie à froid qui va s'atténuer avec l'effort. Le membre atteint peut présenter une molette articulaire qui peut être identifiée à la palpation ou visuellement.

La molette chez le cheval est la formation d'une poche de liquide synovial due à l'inflammation de l'articulation. L'épanchement découle d'une production excessive de synovie qui fini par créer une déformation arrondie, molle et non douloureuse.

L'articulation lésée est douloureuse à la manipulation et peut être chaude ou gonflée.

L'atténuation de la douleur à l'effort entraîne un auto-entretien de l'arthrose et le cheval se retrouve dans un schéma dégénératif récurrent et irréversible.

Arthrose du cheval

Photo Jon Tyson

Causes de l'arthrose du cheval

Les causes peuvent être multiples et le diagnostic de cette pathologie compliquée n'est pas toujours évident.

Un diagnostic sera posé définitivement qu'après une radiographie, échographie ou arthroscopie réalisée par un vétérinaire qui constatera par imagerie une érosion de l'articulation. Dans certains cas, une opération sera nécessaire de retirer des fragments cartilagineux.

Il sera bien entendu très important d'en identifier la cause afin de ralentir l'évolution et de soulager le cheval.

Les principales causes : 

  • des défauts d'aplombs et la conformation articulaire
  • l'âge du cheval (le cartilage ne se régénère plus avec l'âge)
  • la croissance
  • des traumatismes articulaires
  • le surmenage sportif et la fatigue
  • le surpoids
  • une mauvaise adaptation à l'effort sur un animal trop jeune
  • un sol non adapté

Un défaut d'aplombs remet en question tout l'équilibre du cheval. La répartition du poids ne s'exerce plus de façon identique sur les 4 membres. 

Certains chevaux ont une conformation articulaire d'origine favorisant les contraintes et donc l'arthrose comme les chevaux cagneux ou panards par exemple.

Ainsi la charge supplémentaire exercée sur une ou plusieurs articulations va générer des contraintes entraînant des modifications articulaires, ligamentaires et tendineuses. L'usure du cartilage due aux contraintes répétées entraînera une arthrose irréversible.

Comme chez l'homme, l'arthrose peut tout simplement être liée à l'âge. Avec le temps, le cartilage ne se régénère plus. Ainsi, l'érosion s'accentue et évolue de façon irréversible. Plus le cheval est âgé, plus l'arthrose est forte.

Lors de la croissance, certains jeunes chevaux peuvent être touchés par l'ostéochondrose ou OCD. Il s'agit d'une affection qui agit sur la formation des cellules cartilagineuses. Des fragments de cartilages peuvent se détacher et engendrer une arthrose.

Les traumatismes articulaires de type entorse, luxation créent une inflammation et en réaction, la formation excessive de liquide synovial. Si des soins adaptés ne sont pas mis en place rapidement pour stopper l'inflammation, le cartilage en souffrance aura de forte change d'être ensuite sujet à l'arthrose.

La sollicitation excessive d'un cheval entraîne un surmenage global et bien entendu un surmenage des articulations. La sur-utilisation des chevaux sportifs ou de travail conduit fatalement à un affaiblissement rapide de leur système articulaire.

Le surpoids est bien évidemment cause d'arthrose puisque les articulations doivent supporter une masse bien supérieure à leur capacité d'origine.

L'adaptation à l'effort est primordial chez les jeunes chevaux. Il ne faut jamais pousser un cheval au delà des limites physiques correspondant à son âge et à ses activités habituelles. Un effort intense inadapté pourrait fragiliser très tôt les articulations du jeune cheval et engendrer une arthrose précoce.

La nature du sol a également son importance. Un sol dur exercera plus de contrainte sur les articulations. L'idéal est un sol mou et peu profond.

Lire notre article en lien ci-dessous : SOIGNER L'ARTHROSE DU CHEVAL

Articles en relation

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire